Type de peau et état de la peau : kézako ?

Type de peau et état de la peau : kézako ?
© KaboomPics

Le type de peau se réfère à la classification qui décrit les caractéristiques générales de la peau d’une personne. Il existe plusieurs systèmes de classification.

Les principaux types de peau selon le système de Fitzpatrick

L’un des plus couramment utilisés est le système de classification développé par le dermatologue Thomas Fitzpatrick. Ce système classe les types de peau en fonction de la réaction de la peau au soleil, de la couleur des cheveux, de la couleur des yeux et de la propension à bronzer ou à brûler.

Voici les principaux types de peau selon le système de Fitzpatrick :

  1. Type I : Peau très claire, toujours brûle, ne bronze jamais.

  2. Type II : Peau claire, brûle facilement, bronze légèrement.

  3. Type III : Peau moyennement claire, brûle modérément, bronze graduellement.

  4. Type IV : Peau bronzée, brûle rarement, bronze facilement.

  5. Type V : Peau brune, brûle rarement, bronze rapidement et foncé.

  6. Type VI : Peau très foncée, ne brûle jamais, bronzage intense.

Ces catégories aident souvent à déterminer la sensibilité de la peau au soleil et peuvent être utilisées pour recommander des soins de la peau et des mesures de protection contre les dommages causés par le soleil.

Bien sûr ! En dehors du système de classification de Fitzpatrick, il existe des catégories plus spécifiques qui décrivent les caractéristiques courantes de la peau en fonction de son niveau de sécrétion de sébum et d’hydratation.

Les 4 types de peau

© KaboomPics

Le type de peau est la caractéristique cutanée qui ne change pas ; il en existe 4 :

  • Peau normale : C’est une peau dite équilibrée et confortable, qui n’est ni trop grasse, ni trop sèche. Équilibre idéal entre sécheresse et hydratation. Elle a un grain de peau régulier, un teint uniforme, une texture lisse et douce, et n’a pas d’imperfections.
  • Peau sèche : Elle désigne un type de peau qui produit moins de sébum qu’une peau normale, disposant par conséquent d’une fonction barrière altérée. À cause de cette carence en sébum, la peau peut sembler tiraillée, rugueuse et terne au quotidien. C’est une peau sujette aux irritations et aux desquamations. 
  • Peau grasse : Elle fait référence à une peau qui produit du sébum en excès, le plus souvent sur la zone T (front, nez, menton). La surface cutanée a alors tendance à briller, les pores sont visibles et dilatés, et des imperfections (points noirs, acné…) peuvent apparaître. 
  • Peau mixte : Ce type de peau se traduit à la fois par une partie grasse au niveau de la zone T qui peut présenter des imperfections, et des zones qui ont tendance à être normales, voire sèches au niveau des joues. 

La peau peut traverser différents états en raison de divers facteurs tels que l’environnement, la nutrition, le stress, les hormones et les soins qu’on lui apporte. 

Les différents états de la peau

© KaboomPics

Contrairement au type de peau, l’état de santé de la peau peut changer au cours de la vie sous l’influence de divers facteurs internes et externes auxquels elle est exposée : vieillissement, hormones, variations climatiques, pollution, stress, alimentation…  

Il existe plusieurs états de peau :

  • Peau acnéique : Elle se distingue par l’état inflammatoire de la surface cutanée. Cet état de peau est provoqué par une surproduction de sébum qui favorise la prolifération de certaines bactéries responsables de l’acné. Boutons, points noirs, pustules, kystes… sont généralement présents.
  • Peau sensible et réactive : Il s’agit d’une peau qui réagit facilement aux facteurs externes tels que les produits de soins, le soleil ou le vent, provoquant des rougeurs, des démangeaisons ou des irritations.
  • Peau déshydratée : Elle se reconnaît à son manque d’éclat, aux ridules de déshydratation et aux sensations d’inconfort. La texture de la peau rugueuse et le teint est terne.
  • Peau mature : C’est un état de peau qui manifeste des signes de vieillissement (rides, relâchement cutané, pigmentation inégale, sécheresse accrue…) avec l’évolution de l’âge. 

Il est essentiel d’ajuster les soins de la peau en fonction du type (normale, sèche, grasse, mixte) et de l’état spécifique de la peau (acnéique, sensible, déshydratée, mature) pour maintenir une peau saine et un teint éclatant.

Une routine de soins de la peau adaptée (il est désormais possible, grâce à la technologie, de réaliser des diagnostics de peau facilement et rapidement en institut), une alimentation équilibrée, une hydratation adéquate et une protection solaire peuvent contribuer à améliorer la peau. 

Il est donc tout à fait possible d’avoir une peau mixte, sensible et mature, par exemple.

Et vous, avez-vous identifié votre type et votre état de peau ? Avez-vous déjà réalisé un diagnostic en institut ? Avec la technologie de maintenant ?

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *