Comment mieux vivre des règles douloureuses

Les règles douloureuses, également connues sous le nom de dysménorrhée, peuvent être très inconfortables et perturber de façon conséquente la vie quotidienne de certaines personnes. Bien qu’il n’existe pas de méthode universelle ni de recette miracle pour les éliminer complètement, il existe quelques techniques et remèdes naturels qui peuvent aider à atténuer la douleur. Aujourd’hui, je vous présente mes suggestions. J’espère que cela vous aidera. Peut-être que vous n’aviez pas pensé à tout ça.

Comment mieux vivre des règles douloureuses

Comment mieux vivre des règles douloureuses
© PEXELS

Il est important de noter que chaque personne est différente et que les méthodes qui fonctionnent pour une personne peuvent ne pas fonctionner pour une autre. N’hésitez pas à expérimenter différentes techniques pour trouver celles qui vous conviennent le mieux. Si vous avez des préoccupations spécifiques ou des conditions médicales sous-jacentes, consultez toujours un professionnel de la santé pour obtenir des conseils personnalisés.

  • Utilisez des bouillottes chaudes : Appliquez une bouillotte ou une compresse chaude sur votre abdomen pour soulager les crampes menstruelles. La chaleur peut aider à détendre les muscles et à réduire la douleur.

  • Faites de l’exercice physique : L’activité physique régulière peut aider à réduire les douleurs menstruelles en stimulant la production d’endorphines, qui sont des analgésiques naturels du corps. Essayez des exercices doux tels que la marche, le yoga ou la natation.

  • Adoptez une alimentation saine : Réduisez votre consommation d’aliments riches en gras saturés, en sel et en sucre, car ils peuvent aggraver les symptômes. Optez plutôt pour une alimentation riche en fruits, légumes, grains entiers et protéines maigres.

  • Évitez la caféine et l’alcool : Ces substances peuvent aggraver les symptômes de la dysménorrhée. Évitez-les ou limitez-les le plus possible pendant vos règles.

  • Tentez les remèdes à base de plantes : Certaines herbes peuvent avoir des effets bénéfiques sur les douleurs menstruelles, comme la camomille, la menthe poivrée, le gingembre et la sauge. Vous pouvez les consommer sous forme de tisanes ou de compléments alimentaires, mais il vaut mieux consulter un professionnel de la santé avant de les utiliser.

    Vous pouvez également vous en remettre aux huiles essentielles. Si vous ne risquez pas grand-chose à boire quelques tisanes, l’utilisation de teintures mères ou d’huiles essentielles peut être un peu plus délicate. Il est donc préférable de s’en référer à un spécialiste en la matière, à savoir un médecin naturopathe par exemple.

 
À lire également
Comment mieux vivre des règles douloureuses
© PEXELS
  • Pratiquez la relaxation : Le stress peut aggraver les symptômes de la dysménorrhée. Tester des techniques de relaxation telles que la méditation, la respiration profonde ou le yoga pour réduire votre niveau de stress.

  • L’acupuncture : tournez vous vers des médecines douces, comme l’acupuncture, pour rééquilibrer l’énergie dans le corps, par exemple. Deux études datant de 2013 et 2014 ont montré que l’acupuncture a un réel effet bénéfique sur les symptômes de la dysménorrhée. Si besoin, demander un remboursement avec la mutuelle santé Groupama.

    D’autres médecines douces, comme le shiatsu, pour détendre l’utérus et le reste du corps, peuvent être tentées. Cette pratique d’origine japonaise consiste à appliquer une pression sur les points d’acupuncture, sans utiliser d’aiguilles : les points sont stimulés avec les doigts ou encore avec les coudes. Ce massage est l’occasion de rééquilibrer les énergies du corps qui peuvent alors circuler plus librement. Cette technique est donc être utilisée pour régler de nombreux problèmes de santé dont les fameuses douleurs utérines. 

  • Hydratation : buvez suffisamment d’eau pendant vos règles, car cela peut aider à réduire la rétention d’eau et les ballonnements.

  • Repos : Lorsque vous ressentez des douleurs menstruelles, prenez le temps de vous reposer et de vous détendre autant que possible.

  • Consultez votre médecin : Si la douleur est extrêmement intense ou interfère avec votre qualité de vie, consultez votre médecin. Il pourra évaluer votre situation et vous recommander des options de traitement supplémentaires.

Qu’avez-vous déjà tenté ? Supportez-vous vos règles ? Sont-elles douloureuses ? Avez-vous des astuces à partager avec nous ?

 
About the post

Article écrit en collaboration avec Groupama

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *